Monreal – Puente la Reina

Etape Monreal – Puente la Reina

étape n° 6:

Je n’ai pas pu vous donner de nouvelles sur les dernières étapes depuis quelques jours car internet n’a pas encore pénétré toute la Navarre. Je suis maintenant arrivé a Puente la Reina, but final de cette marche de 180 Km et des 6 étapes sur le Camino Aragonès.

1 Monreal   Puente la Reina

Encore un nouveau clavier, je ne vais pas trainer car c’est  une machine à sou. 1 euro = 20 minutes

Me voila donc arrivé a Puenta la Reina. 33 Km ce jour, sans gros soucis pour ma cheville et mes ampoules. J’ai mis beaucoup plus de temps…

33 Km = 7 h 21 de marche dont seulement 1 h 28 de marche rapide  et 1723 calories compensées par un copieux repas à 11 heures avec une pause ayant duré deux heures.

2 Monreal   Puente la Reina

Hier la randonnée était plus courte mais oscillait entre grisaille et éclaircies, étape ralliant Sangüesa a Monreal sur environ 30 km. La pause fut très appréciée à Izco. Le repas, pris en commun pour les 10 pèlerins de Monreal a été très agréable.  J’ai perdu les deux français pour trouver deux hambourgeois. Perte au change. Aujourd’hui je me suis économisé +++ car j avais peur de trop souffrir de mes pieds pour ne pas apprécier cette dernière étape. Magnifique et empreinte de nostalgie. Villages navarais dominant les cultures, accueillant avec charme le pèlerin, sans fioriture; seulement un mot, une sculpture souhaitant  » Bon Camino ». Mais c’est surtout l’étape finale de beaucoup de marcheurs ;  Le point de séparation entre ceux qui continuent et ceux qui rentrent chez eux, ayant fini le  » Camion Frances ». Eunate, cloître et refuge splendide tenu par une française hospitalière bénévole retraitée. Obanos et sa fiesta avec vachettes ce soir où les jeunes du village vous sourient et vous invitent pour la soirée. Marche agréablement accompagnée par une famille espagnole et les deux femmes brésiliennes qui fait chaud au coeur mais mal au moment de la séparation. C’est ça le chemin. Savoir avancer…

Une église, petite église campagnarde, un peu souillon, mal dégrossie, ne connaissant pas le vie citadine. Mais cette petite église de Tiebas renferme un joyau de l’art religieux. Normalement fermée, j’ai pu y pénétrer car les femmes faisaient le ménage. Une véritable découverte; un travail sculptural de très grande valeur sur la pierre dans des symétries innées défiant tout scientifique moderne.

Donc découvertes architecturales à répétition sur cette dernière étape pour finir à Puente la Reina, déçu, très déçu. Vide sauf de pèlerins. Pas de vie sauf de pèlerins. Pas d’animation, sauf de pèlerin. Désert et peu attirant par ses monuments somme toute classiques et assez récents quand on sort du médiéval. Je n’irai pas dire  » piège a touriste » mais il n’y a pas l’ambiance que l on pourrait attendre dans une étape mythique. Chacun reprend sa vie dans la société. On croise des pèlerins; et alors? Pour ma part j’en ai retrouvé trois; un couple italien et un espagnol. On se croise depuis le Col du Somport.

Il faut partir mieux de Pamplona, plus vivant: étape de 25 Km seulement. Pour l’année prochaine???

3 Monreal   Puente la Reina

Demain je prends le bus pour Pampelune à 8h20. 30 minutes après  je serais à la gare routière pour prendre mon bus de retour et retrouver Ghyslaine.

J’ai fait environ 600 photos et quelques films. Je trierai les meilleures que j’essaierai de coupler avec mes enregistrements audio sur magnéto pour vous rendre les étapes encore plus vivantes.

Je vous embrasse toutes et tous… avec beaucoup de nostalgie mais sans regret. C est ca le chemin.

PS : toujours ce clavier….

Ce contenu a été publié dans Etapes, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *